Les questions, théories et méthodologies qui  sont objet du Réseau MUSSI s’articulent autour de trois axes :

1) MÉDIATIONS ET USAGES DE L’INFORMATION : HISTOIRE, PRATIQUES ET ASPECTS INTERDISCIPLINAIRES

– Terrain épistémologique et interdisciplinaire de la construction des concepts de connaissance, savoir et information dans le champ d’étude de l’information.
– Institutionnalisation des sciences de l’information au Brésil et en France et  place de la recherche sur les médiations et les usages sociaux de l’information.
– Pensée des précurseurs de ces études dans les deux pays 
– Rôle des connaissances, des savoirs et de l’information dans le cadre du développement scientifique, social et économique.

2) Médiations, accès, appropriations et usages de l’information : questions pratiques et théoriques

– Information et théorie sociale : domaines d’interface.
– Information et processus culturels et symboliques.
–  Médiations et appropriations sociales de l’information pour la production de connaissances.
– Réseaux sociaux, technologies de communication et d’information et modes de réception, langages et écritures dans différents espaces institutionnels et virtuels.
– Usagers et usages de l’information.
– Lecture, textualité et mémoire : théories, pratiques, actions et politiques.

3) Médiations et organisation des savoirs, connaissances, informations : questions de représentations et de langages

– Organisation des connaissances et nouveaux usages et usagers de l’information. 
– Théories et méthodologies pour la construction d’instruments et langages de représentation et de récupération de l’information.
– Défis pour l’organisation des savoirs multi-inter-trans-disciplinaires face aux transformations de la science et de la société.
– Aspects éthiques et juridiques de la production, de l’organisation et de la représentation des connaissances.

No funcionamento de uma cultura informacional existira um excedente informacional que é constantemente gerado pela oferta abundante, mas ainda, e principalmente, por conta de uma incompletude nos processos de produção e apropriação da informação, uma vez que a emissão é diferente da recepção. Não existe colagem, encaixe ou coincidência entre os dois polos - emissão/produção e recepção/consumo".

Regina Marteleto (2007)
O lugar da cultura no campo de estudos da informação
Fermer le menu